Forum rpg
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Seule avec le sable

Aller en bas 
AuteurMessage
Chibicott

avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Age : 24
Date d'inscription : 07/10/2010

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'XP:
0/0  (0/0)
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Seule avec le sable   Ven 29 Oct - 18:25

Je marchait, dans ce désert, accompagnée par ses milliers de dunes. La nuit était tombée depuis une bonne lurette. Depuis mon point de présentation, contempler la lune dans sa toute dernière phase était parfaitement possible. Le grand croissant d'un blanc pur se frayait une piste dans le noir des ténèbres. Les étoiles, elles, s'amalgamaient avec les grains de sable. La lueur qu'émettait les lointaines villes ne me servaient plus. Uniquement la lumière des astres éclairait mon chemin, à ce jour, encore invisible. Le silence, brisé à maintes reprises par l'impétueux soufflement du vent, m'accablait. Je regrettais amèrement cette supposée expédition dans la vallée des sables. À cause de cette idée plus que saugrenue, ma vie était maintenant en danger. Pourtant le gentilhomme du dernier village m'avait pourtant bien avertit: la tempête approchait. Je me remercie pour n'avoir point prêté attention à son conseil.

Je cracha un excédent de salive. Celui-ci fut rapidement assimilé par le sol. En effet, cette terre aride manquait d'eau. Rien qu'une seule et unique goutte de pluie pourrait suffire à la rendre fertile. Non, exagération. Après tout, ce virus.......Non, j'aime mieux ne pas y penser....Parce que c'est de sa faute si je suis rendue tel que je le suis en ce jour? Oui. Non. Peut-être. Cependant, même encore humaine, je doutais bien de ma vraie personnalité.
Une bourrasque surgit, emportant avec elle mon foulard protégeant ma cornée de ces petits graviers. J'étouffa un juron avec soin et partis à sa poursuite. Ma course fût ralentie par les collines se levant péniblement vers le haut du ciel. Mon corps était à ses limites. Une goutte de sueur, réfrigérée par le climat nocturne du désert, coula sur ma tempe. C'était décidé. Il me fallait un endroit où dormir. Adieu foulard de tissus brute, j'en ai sûrement un autre de rechange dans le peu de provisions apportées.

Me traînant presque qu'à quatre pattes, je vis une oasis. Un mirage? Une trappe augmentant la folie des dériveurs des sables faites par des monstres? Je secouai la tête. D'un pas décisif, je sillonnai dans la direction opposée de ce paradis terrestre. Valait mieux ne pas prendre de risques. Se battre dans de telles condition était un suicide. Bien que mes valeur ne vont pas à l'encontre de ces actions de auto-meurtre, l'idée de mourir m’effrayais. En autant que je sache la façon dont je vais un jour mourir, rien ne m'alarmais.

Tournant parfois à gauche et d'autres fois à droites, c'était évident: J'étais perdue. Pas de carte géographique, pas d'avis de repérage...Impossible de laisser tomber. Trouver un lieu de tranquillité, loin de cette cacophonie de silence, déceler une ville et m'y installer. C'était mes plans. Avec cet idéal en tête, je me laissa glisser le long d'une colline, facilement qualifiable de montagne. Possédant encore cette énergie appelé le désespoir, je mis mis à la recherche de mon plus grand besoin de maintenant: Des rochers.

Trente-cinq minutes. Se fût le temps nécessaire pour me trouver une clairière de rochers. Me laissant tombé de fatigue sur le sol, je perdis à demie-connaissances. D'un geste lasse et faible, je me mis à détacher mon sac à dos, d'un encombrant exceptionnel. Je me blottis, pas trop sûre de la confortabilité de la position et fermai les yeux. De toute façons, ce repos, je le méritais.
''Good night and please don't cry in this sleepless night''

(Je ferai la mise au point et la correction lors de mon prochain temps libre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamina
The Creator's Hand
avatar

Masculin Nombre de messages : 300
Age : 22
Date d'inscription : 28/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 6
Points d'XP:
1001/1299  (1001/1299)
Points de vie:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Seule avec le sable   Mar 2 Nov - 9:40

Kamina n'en revenait pas, cet homme... non ce n'était pas un homme, il était bien plus grand, plus fort, plus intelligent, plus important! Il était le créateur, la puissance pure, jamais Kamina n'avait ressentit un tel flot d'énergie et de puissance aussi intense. Il éprouvait de l'a peur, de la haine, mais aussi de l'admiration à l'égard de cet être dépassant tous ce qu'il avait connu. Il avait réveillé en Kamina un sentiment de haine, de soif de pouvoir, immense, jamais l'albinos tranquille et calme, n'avait eu tant envie de pouvoir que maintenant. Il lui avait ouvert les yeux, il n'était pas humain non plus, Kamina avait toujours était traité comme un paria aux yeux des hommes car, il n'était pas comme eux, au fond de lui ils les maudissaient tous, car il savait qu'il était différent! Les coups que cet être aux pouvoirs mystérieux avait faits vibraient en lui, les vrais sentiments, et les vraies racines de son être intérieur se réveillaient. Dorénavant il ne serrait plus un maraudeur errant sans but, non maintenant il deviendra le Némésis de cette humanité arrogante, et injuste. Il reviendra demain, et réunira sous une même bannière ses frères, frères qu'il avait rejeté autre fois, il allait les accueillir et les réunir, pour en faire une armée! Une armée de créatures assoiffé de vengeance envers un peuple méprisable, et faible, le combat aller être dur mais ils allaient y arriver, la victoire était la seule voie envisageable pour L'albinos. Il se releva s'inclinant respectueusement devant la reine et le roi, puis courut de toute ses forces le plus loin possible, regardant le Ouroboros s'enflammait encore et encore, brulant tous sur son passage.

L'albinos courut toujours plus loin, toujours plus rapidement jusqu'a en perdre de vue le parc, L'Ourobors était vraiment immense, tant mieux ils serraient des milliers à répondre l'appel. Il avait perdu ses lunettes, et son bandana en partant du parc, qu'importe de toute façon elle ne lui était plus d'aucune utilité, il continua de courir encore et encore jusqu'a arriver dans un désert. Là son corps n'en pouvait plus, il marchait sans relâche bravant la tempête de sable, se cachant les yeux, et la bouche avec son bras. Il ne pouvait se permettre d'être faible, dorénavant il devait être fort, il continua son chemin jusqu'a se que ses jambes ne répondent plus, il tomba à bout de force puis se releva la hargne au ventre. Il vit une sorte d'amas rocheux au loin, il serrait plus en sécurité là bas, qu'ici, de toute façon qu'avait il à craindre? Mis à part les humains, et son nouveau maître... rien. Il continua exténué, mais le cœur vaillant, puis une fois arrivé il se laissa glisser sur les rochers les plus en hauteurs. C'était peu confortable, mais qu'importe, il devait se reposer demain serrait une dure, et longue journée pour lui, et tous les autres... ses frères. Quand il perçut un peut de mouvement en bas de son rocher, il regarda de plus près puis y vit un mi femme mi chat. Kamina descendit de son rocher, puis se rapprocha d'elle... il vit qu'elle était inconsciente. Il préféra la laisser tranquille, puis alla se caler contre un rocher près d'elle. Histoire de ne pas se laisser surprendre par elle si elle l'attaquait pendant son sommeil... après cette action l'albinos s'endormis ...laissant le sable fouetter la paroi du rocher qui le protégeait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chibicott

avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Age : 24
Date d'inscription : 07/10/2010

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'XP:
0/0  (0/0)
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Seule avec le sable   Sam 6 Nov - 10:07



J'ai fait un rêve. Un paradis. Un endroit si nostalgique que je n'aurai point besoin de me soucier de cette peur. Un oasis. Bleu comme le ciel d’antan et aussi vaste qu'une mer. Le verdure ne manquait pas. Fougères, fleurs et cactus poussaient en un vrai fouillis végétal. Les animaux venaient de nulle part, s'abreuvant dans ce puits d'azur infini. Un endroit ou je pourrais me noyer dans les pensés sans problème et où je pourrais le revoir. La terre, d'un beige café, ne cachait pas sa richesse en minéraux. Au loin, je pouvais apercevoir des potagers. Mais quel étais donc ce spasme de folie? Un paysage tel quel dans une contrée aride et sans liquide de la vie ne pourra au grand jamais exister.
Soudain, une ombre apparu. Sillonnant entre les nuages, elle n'indiquait qu'une chose: la destruction. Étais-ce un mauvais présage? Je n'en doutais pas. Un serpent de mille feux ne pouvais que dire ceci... La pluie commença à tomber. Des gouttes d'eau? Non. De la cendres. La senteur ferreuse du sang mélangée au à la grillade me faisait retroussé le nez. Le sol se mit à trembler. Les yeux de la faune proche de moi virèrent au rouge écarlate. Je pouvais le ressentir. Cette soif de sang. En panique, je me mit à courir, puis à tomber à chacun de mes pas. Ce n'étais plus une simple délusion. C'était rendu un cauchemar.

J'ouvris les yeux en toute panique. À mes côtés se trouvai un jeune Albinos. Par réflexe, je pris Ake et me mis et position de garde. J'étais prête à bondir, mais une chose incroyable apparu pendant quelques instants pour ensuite disparaître dans le pénombres. Le serpent de mon rêve. Je repris mes esprit, mais une partie en moi se questionnait encore. Ma mire de concentration se fixa sur l'homme devant moi. Ami ou ennemi? Pourquoi était-il là?

''Qui es-tu?''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamina
The Creator's Hand
avatar

Masculin Nombre de messages : 300
Age : 22
Date d'inscription : 28/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 6
Points d'XP:
1001/1299  (1001/1299)
Points de vie:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Seule avec le sable   Sam 6 Nov - 11:11

Kamina avait réussi à dormir un peu, ses rêves étaient tous hanté par la même chose, se serpent de feux l'Ouroboros l'appelait, de plus en plus fort, c'était un appel intense. Malgré le fait qu'il soit en train de rêver, il sentit une douleur intense au niveau de sa poitrine gauche, comme si quelque chose brulait à l'intérieur, l'appel de ce serpent était-il si puissant? Il n'en pouvait plus, l’albinos trépignait d'impatience, il voulait anéantir les humains, et accomplir la mission que le créateur, l'architecte lui avait confié. Il serra les poings et se réveilla en sentant sa chaire bruler, sa poitrine lui faisait atrocement male, la créature mi femme mi chat dormait encore, il enleva son manteau, et son T-shirt pour voir ce qui lui provoquer une tel douleur. Puis découvrit à son grand étonnement, un tatouage en forme d'Ouroboros sur sa poitrine, le tatouage scintillait tel une flamme, puis s'éteignit en quelque secondes. Kamina caressa sa poitrine, puis se rhabilla rapidement, il ferma les yeux quelque instants, puis juste avant de s'endormir, il entendit la créature se lever, et dégainer son arme. Kamina ne bougea pas d'un pouce, il ouvrit les yeux puis constata quelle était en position de combat, il s'essuya les yeux en baillant puis répondit à sa question:

-Je suis Kamina, albinos solitaire qui attends son heure, je ne te ferrais aucun mal, et de toute façon je suis incapable de combattre une femelle... pas par ce que je ne respecte pas les femelles loin de là, je sais très bien que vous pouvez être aussi, voir plus fort que les mâles, mais c'est ainsi. Laissait moi dormir jusqu'à l'aube, et je ne vous dérangerez pas jusque-là.

L'albinos n'avait pas bougé, il était toujours assis contre son rocher, quand soudain il se rappela de sa mission, il regarda l'Ourobors apparaitre puis disparaitre. Il inspira un grand coup pour se donner du courage, il allait pour la première fois de sa vie tenter de convaincre une femelle, ou la combattre si elle l'affrontait... il lui sourit timidement tout en la regardant droit dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chibicott

avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Age : 24
Date d'inscription : 07/10/2010

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'XP:
0/0  (0/0)
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Seule avec le sable   Sam 6 Nov - 13:09

Même pas une once de rassurée, je quittai ma position d'avant-garde. Me suivait-il? Mentait-il? Les premières impressions se construisaient... Je n'étais pas sûre de mon jugement, mais c'était le seul auquel je pouvais me fier. En même temps de ranger Ake au creux de ma ceinture et adopter une position dont je doutais de la confortabilité, je baissai la tête d'un mouvement fatigué. Un homme qui se mêle dans ses propres explications ne valait aucunement mon attention, mais à des kilomètre de la ville et entouré de quoi m'enterrer, je devais faire attention. Faussant mon air de méfiance, je faisait de mon mieux pour ne pas avoir l'air insociable. Le garçon se nommant lui-même Kamina sourit faiblement. Encore suspicieuse, je m'accotai contre un rocher. Je ne pouvais le reconnaître comme une personne inoffensive, mais pourtant, un sentiment dont j'avais abandonné depuis ma renaissance resurgit. La confiance. Hésitante à toutes réponses, je me mordis la lèvre inférieure. Un peu de sang coula à cause de mes canines, mais j'ignorais la douleur. Je prenais mon temps pour répondre afin de lui donner une répartie digne de ce nom. Tous faux pas allait peut-être me mener à une tombe.

''Reconnais-moi sous le nom de Shion.''

Insécure de la suite, je regardai vers le ciel. Voulant me calmer, je respirai un peu plus bruyamment qu'à la normal. Les symptômes recommençaient. Ce n'était vraiment pas le moment! Ces signes de paranoïa aigu m'ont toujours désespérés. Je ne pouvais rien y faire. Après tout...c'était la seule preuve de mon enfance passée dans un confinement extérieur à peine revêtue de guenilles et de tissus mal famés. Je repris mon souffla et repris le dessus.

*Normalement, dans un échange de bons procédés, l'interlocuteur devrait poser des questions sur l'autres, mais dans ce genre de situation, il était impensable de savoir la suite...*

Ne voulant pas continuer ainsi, je bégayai quelque chose totalement hors-sujet. Je voulais reprendre le contrôle de la conversation et échapper à l’inconnu...

''Selon toi...C'était quoi? Ce serpent?''

Immobile comme une statue, je le regardai directement dans les yeux. Craignais-je la réponse? Ce sentiment de peur si reconnaissable ne m'affectait plus. Le monde s'avait transformé en un tel enfer depuis les dernières années, donc plus question de se questionner encore une fois sur les vagues d'émotions que l'on pouvait déclencher en moi. J'haïssais ce bas mon planétaire...Je voulais le fuir...Étais-ce pour ça que pour cela que je m'avais aventuré dans ce désert? Le peu de confiance qu'il restait en moi diminuait de jour et jour. Me restait donc t-il de la lumière?



Dernière édition par Chibicott le Sam 6 Nov - 13:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamina
The Creator's Hand
avatar

Masculin Nombre de messages : 300
Age : 22
Date d'inscription : 28/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 6
Points d'XP:
1001/1299  (1001/1299)
Points de vie:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Seule avec le sable   Sam 6 Nov - 13:43

Kamina sentit de la gêne en elle, il se releva en voyant quelle rengaina son sabre, bien qu'elle semblait tous de même sur ses gardes, l'albinos en faisait autant en se relevant. Elle s'appelait Shion, Kamina s'éttira le dos, puis les articulations, avant de répondre. Il en profita pour s'essuyer les vêtements d'un revers de la main, ils étaient plein de sable, il s'ébouriffa les cheveux, puis se tourna vers son interlocutrice qui semblait perdue. Elle bégayait quelque chose d'incompréhensible, Kamina fit mine de n'avoir rien comprit, puis arrêta son étirement en entendant la question de la femelle. Il se redressa, puis tenta malgré quelques bourrasques de sable de la regarder droit dans les yeux, c'était précisément la question qu'il attendait, Kamina en savait suffisamment pour pouvoir lui répondre quelque chose de clair. Il allait peut être passé pour un fous mais qu'importe, il avait une mission donner par le créateur lui-même, et il devait l'accomplir. Il se rapprocha doucement, mais paisiblement de la femelle, sans même toucher à ses armes scrutant les alentours avant de lever la tête vers le ciel. Il s'arrêta à trois mètres d'elle, puis parla comme il n'avait jamais parlé, avec énergie, et conviction il déclara à la femelle féline:

-C'est l'appel du créateur, je sais que tu vas me prendre pour un fous, mais qu'importe. Ce serpent est un appel à tous les parias, tous les êtres différents rejeté par la société humaines, c'est L'Ouroboros, le début de la fin de l'humanité.

Il s'arrêta un instant de parler un sourire gêné sur le visage, il regardait la femelle, et tentait de parler calmement sans bégayer, il ne voulait pas passer pour un fous. Il ne voulait pas être rejeté par les siens!

-N'as-tu jamais étais battue, chassé, attaqué, considéré comme l'objet de tous les problèmes, sous prétexte que tu es différentes ? Ce serpent réveil en nous l'instinct de domination, d'envie, de puissance, il nous montre que nous ne sommes pas seul, et j'ai étais choisi par l'architecte lui-même pour protéger ce signe vivant du changement! Il n'y a à peine un jour je n'étais rien d'autrequ'un paria, et maintenant, je suis l'élus, demain je vais me mettre en marche pour arriver à la source du serpent. Je guiderais les autres car c'est mon but, je ne peux échouer, l'air du changement est arrivé, et on m'a demandé de mener mes frères à la victoire! La victoire contre cette humanité arrogante... et injuste. Ne ressens tu pas l'appel de L'Ouroboros au fond de toi ?

Kamina avait maintenant un sourire, et un regard fier, sûr de lui, il s'approcha en parlant à la femelle tournant autour d'elle, gesticulant dans tous les sens, et quand il eu finis son discourt, il déchira son T-shirt, gardant son manteau et lui montra le signe de L'Ouroboros gravé sur sa poitrine. Au contact de son doigt il s'embrasa légèrement, de l'autre doigt il pointa L'Ouroboros qui s'embrasait dans le ciel. Il sentait quelque chose se développer de plus en plus au fond de lui, quelque chose de positif, mais pouvant être dangereux, il se calma un peux puis en attendant la réponse de la femelle, s'appuya le dos contre un rocher à l’abri des bourrasques de sable, qui fouettaient son visage. Il plantait son regard dans le siens, le sourire un peu moins sûr, et beaucoup plus amical...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chibicott

avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Age : 24
Date d'inscription : 07/10/2010

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'XP:
0/0  (0/0)
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Seule avec le sable   Sam 6 Nov - 21:48


Voyant son sens de l'honneur basé sur ce fait, je ne pus ne me contenter de rester impassible. Son visage affichant un regard si confiant, une chose dont je n'aurai sûrement qu'avec difficultés, qu'il me démoralisait. Je sentis mon coeur palpiter d'inquiétude. Sa toute dernière remarque m'avait bel et bien affecté. Comment un homme pouvait-il être fier de sa position de messager de la destruction? Ou peut-être que, tel un phénix, cette révolution nous permettra à tous, créatures sortant de l’irréel, d'enfin pouvoir nous donner renaissance? Pourtant, moi-même, je me l'ai donné, il y a longtemps...

''Il se peut, oui. Je ne me considère, par contre, plus comme celle que je ne suis point. La domination ne m’intéresse pas. Vivre le jour au jour et survivre si je le peut sont mes seules motivations. Je ne m’attache à aucune chose ou personne. Un changement serai bien nécessaire à notre société, mais, nous, les vivants de cette planète, à force de se côtoyer et d'affronter les souffrance qu'apporte la vie, peuvent facilement mieux évoluer.''

Décidé à garder la bouche fermé pour le reste du temps, je décidai de l'imiter. J'époussetai un peu mes vêtements grâce à la paume de ma main droite. Ceux-si était couverts de sable. C'était à ça que l'on devait s'attendre après un nuit dans un sablier après tout...Je détachai ma natte. Mes cheveux ondulaient. Cela faisait longtemps que je ne m'était pas détachés le capillaire...Je jeta un coup d'oeil vers celui qui s'appelle Kamina. Encore le chandail déchirer, je sentis le rouge me monter au oreilles. Je détournai mon regard immédiatement et lui tourna le dos. Je passai nerveusement mes doigts à travers mes cheveux. Il était temps que je reprenne concentration. Son tatouage...Une chose s'alluma dans ma tête. Quel idiote je suis, pourquoi je n'ai pas pus le réaliser tout de suite? Malgré la détermination en laquelle j'avais placé pour ne pas parler, je fis tout à fait le contraire de ma promesse intérieure.

''Pardonne-moi de mon indiscrétion, mais...Comment as-tu eu ce tatouage? Tu as beau acclamer haut et fort que tu est le messager, mais qu'elle preuve concrète peux-tu m'offrir? L'Ouroboros, nom tant chéri par ta personne, n'est peut-être qu'illusion à tes propres yeux et tu ne t'es confié qu'une mission personnelle.''

Yeux froncé, oreille pointant dans les deux sens opposé et la queue crispé, j'étais passé sous le mode suspicion encore une fois. Les sourires si convainquant et amicaux ne me suffisaient plus. Une bourrasque de vent se fit et fit virevolter mes cheveux, me coupant ainsi d'un contact visuel avec le prénommé Kamina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamina
The Creator's Hand
avatar

Masculin Nombre de messages : 300
Age : 22
Date d'inscription : 28/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 6
Points d'XP:
1001/1299  (1001/1299)
Points de vie:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Seule avec le sable   Dim 7 Nov - 7:11

Kamina regarda son tatouage en le caressant, il luisait de plus en plus intensément, la douleur n'était plus, le tatouage était une partie intégrante de lui-même désormais. Il ne savait quoi répondre à la féline, c'est vrais qu'en partant ainsi ils n'allaient pas arriver bien loin dans leurs discussion, bien que cela soit compréhensible, et que l'albinos ne s'attendait pas une totale confiance dès le début, il s'interrogeait. Comment allait-il convaincre une foule, s’il n'arrivait pas déjà à convaincre une seule personne. Le sourire avait disparus, il laissait place à un visage fermé, cherchant quoi répondre, sans l'effrayer ou la faire fuir. Le soleil allait bientôt se lever, il allait devoir partir dans une heure ou deux, Kamina laissa le silence tomber, quand la femelle eu finit de lui expliquer sa façon de penser, il se revu en elle. Quelque jours au pare avant, lui aussi ne pensait qu'a vivre le jour le jour, et survivre. Mais l'architecte lui avait ouvert les yeux, les humains n'aspiraient qu'a anéantir ce qu'ils ne comprenaient pas, ou ce qui n'étaient pas de leurs créations, tous ce qui étaient différent. Se monde en était l'exemple vivant, ou plutôt mort, Kamina sentit alors l'appel de L'ouroboros. Quand la femelle posa sa question, elle remettait en doute sa parole, elle prétendait que Kamina avait tout inventé. La réponse fut douce, mais à la fois pleine d'ardeur:



-C'est l’architecte, qui de plusieurs pulsions de son doigts m'a imposé cette marque, elle vient d'apparaitre dans la nuit. Je ne te force en rien, ne me crois pas si tu le veux, si tu ne sens pas en toi l'appel de la vengeance, et que tu ne sens pas en moi un élus. Ne me suis pas, ça ne te servirais à rien, je suis là par ce que l'architecte m'a choisi. Je suis la vois qu'il m'a confié, car je pense que se monde doit changer, que ça soit par la guerre, ou par la diplomatie, je veux un monde meilleur! Un monde que façonnerais avec ceux qui me suivront, un monde avec, ou sans l'humanité... je les hais plus que tout, mais je sais qu'au fond d'eux même ils peuvent être bon.

Kamina revoyait l'image de sa mère, elle était douce, aimante, elle avait tout fait pour le protéger de la cruauté de ces congénères. Son frère c'était voilé la face, c'était mis à le haïr par ce qu’il les mettait en danger. Malgré le fait que Kamina soit le responsable de sa mort, il lui avait pardonné, les humains réagissaient instinctivement, et sous impulsions. L'albinos l'avait compris, c'est pour ça qu'ils étaient dangereux, Kamina était maintenant perdue dans ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chibicott

avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Age : 24
Date d'inscription : 07/10/2010

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'XP:
0/0  (0/0)
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Seule avec le sable   Dim 7 Nov - 8:12



Je regardai au loin. L'aurore se présentait avec la totalité de ses couleurs ce matin... Le silence régnait. Ni Kamina, ni moi-même osait parler. Je ne comprenais pas ce sentiment si douloureux. La stricte vérité n'avait que sortit de ma bouche, mais pourquoi je devais me repentir? Je n'ai rarement eu de la chance avec mes relations, pourtant, quelque chose au plus profond de mon coeur voulait bien le croire. J'en étais incapable. Ma vie est un mensonge elle-même et seule la trahison pouvais l'atteindre. Je suis faible, je l'admets....Tant de mots et de complications pour une seule rencontre dont le destin n'a en aucuns cas voulu. Un monde façonné à la volonté d'un seul homme n’existe pas. Illusion et folie! N'est-ce pas de la faute des hommes si ce virus a détruit nos vies? Alors, pourquoi un innocent du peuple voudrait le récréer pour enfin refaire l'identique erreur? Un paradis, c'est dans les rêves. L'Ouroboros, j'en n'ai que faire. Pouvez-vous me laisser encore de la foi envers ma personne? L’inutilité m’encombre assez comme ceci, alors...S'il-vous-plait...sauvez moi de moi-même.
Des reflets mauves, roses et bleus luisaient sur le sol tapissé de sable. Il était temps de partir. Cependant, je regrettais ma récente parole. Profondément blessé, l'albinos divaguait au loin. Réparer la plaie n'était que le seule et unique solution. Mais que vais-je lui dire? Ma bouche ne peut que projeter la langue de ceux qui on vécus comme moi. Ceux dont la souffrance est encore frémissante, mais qui l'on abandonné à des années-lumières. Pourtant, rester indifférente envers cet homme si confiant de nature et fier...m'est impossible


''La croyance en ton esprit m'est encore incrédule, mais je peux bien accepté le fait que tu dit la vérité Un homme, tel que toi, n'oserai au grand jamais blesser ces pairs, c'est ce que j'en déduit...Bonne chance à toi, n'oublie pas que se sont des mots que moi-même, Shion, ai prononcé, donc ne perds surtout pas espoir.''

D'un signe de tête, je lui montrai ma reconnaissance. Avec lourdeur, je me levai. Le temps de dire au revoir aux tempêtes de sable était venu...J'attrapai mon sac et rattacha en cinquième vitesse mes cheveux, mais cette fois-ci, en queue de cheval. Mes oreilles, toujours aussi sensibles, se replièrent un peu pour ensuite pointé en leur plus au sommet. La centième bourrasque de la journée eu lieu. Je regardai autour de moi afin de cherche de précieux morceau d'étoffe sur lequel ma vie reposait. Coincé entre deux cailloux, je le repris et le secouai légèrement. Un excédent de sable tomba. D'une simple courbette, je fit mes adieux à l'homme...Non, À Kamina.


''Je dois repartir vers mes objectifs. Je te souhaite bonne conquête dans le tient. Avec mes plus plates signe d'adieu, je te dit au revoir. Ce n'était pas un temps plus agréable qu'un autre d'être avec toi, mais je ne peux pas cacher que ta franchise m'a plu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamina
The Creator's Hand
avatar

Masculin Nombre de messages : 300
Age : 22
Date d'inscription : 28/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 6
Points d'XP:
1001/1299  (1001/1299)
Points de vie:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Seule avec le sable   Dim 7 Nov - 8:53

Kamina fut touché par les paroles de Shion, il se prit à rougir légèrement, les rougeurs furent caché par la dernière bourrasque qu'il prit en pleine face. Il s'essuya les yeux plein de sable, puis regarda la femelle chate, elle c'était de nouveau équipé pour traverser le désert. Kamina laissa son blouson ouvert, le soleil le réchauffait déjà rien qu'en se levant. Il se retroussa les manches machinalement, puis se tourna vers la source du serpent, il avait de nouveau son sourire fier, et calme qu'il avait au pare avant. Le lever du soleil dans le désert était vraiment magnifique, il reviendrait ici, c'était une promesse personnelle, malgré le sable, et le changement de température, ce désert n'était pas si terrible. Enfin c'était son point de vue, certains devaient le trouver ignoble, et terrible, d'autre encore devait le comparer à l'enfer, mais Kamina n'en avait que faire. Il but une gorgée d'eau de sa gourde, puis salua Shion d'un geste de la main, le soleil commençait à s'élever de plus en plus haut. Il rangea sa gourde puis, toussota un peu de sable, après avoir toussé du sable, l'albinios ne put s'empêcher de rire. Juste avant de partir il lâcha à Shion, avec un ton partagé entre la timidité, et la gentillesse:


-Bonne chance Shion, j'espère que tu atteindras tes objectifs, et peut être à une prochaine fois!

L'albinos sautilla sur les rochers pour arriver sur le sable, il continua en direction du parc où il était hier, tranquillement sans se presser. Les pensées axé sur ses futurs plans, qu'allait-il pouvoir dire une fois là-bas, il n'en savait rien, de plus ils n'allaient peut être pas tous réagir aussi pacifiquement que Shion... qu'allait-il pouvoir faire si la situation dégénérait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chibicott

avatar

Féminin Nombre de messages : 10
Age : 24
Date d'inscription : 07/10/2010

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'XP:
0/0  (0/0)
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Seule avec le sable   Dim 7 Nov - 12:24

Étoffe plaqué sur la partie inférieure de mon visage, je parcourus encore une fois ce maudit désert. La tempête s'avait levée deux heures après mon départ..J'avais laissé Kamina seul à lui même. Je le regrettais? Peut-être que oui. C'était la première personne à qui j'avais autant parlé depuis ma renaissance. J'ai du prendre mon courage et ma détermination pour ne pas faire demi tour. Depuis le petit matin que je marchais en direction du nord. Les dunes devenaient de plus en plus détestable à franchir et le température gravitais à cent milles à l'heure! Il faisait chaud. Je n'avais aucun autre équipement à part une gourde, un morceau de tissus soigneusement découpé, Ake et mon sac contenant si peu de chose qu'on aurait pus définir de vide. La ville m'attendait. J'avais hâte de pouvoir relaxer dans un coin chaud de la cité. Subitement, par folie ou simplement à cause d'un mirage, je vis cette personne. Je retins une larme. Pourquoi lui? Encore la faute de cet Ouroboros? Je ne veux pas me rabaissé au niveau de père. Dominer n'est qu'une simple partie de plaisir chez les humains qui nous mènera rien qu'à la destruction mutuelle. Si un être veut dominer, prendre possession, il y aura toujours une autre personne dont le désir plus grand mettra en cause la vie du premier. <> c'est ça que grand-père disait souvent à mère. Tuer pour le plaisir, non merci.
Je regardai le chemin tracé par mes pas. J'avais fait un distance beaucoup plus grande que prévu. Le repos m'avait énormément aidé. J’aperçus Une clairière au loin. Une clairière! Verte avec du gazon! Cela signifiait l'approche d'une ville! Je couru le plus vite possible en sa direction. La torture pouvais enfin cesser. Je trébuchai et mi fit ramper jusqu'au bord de l'espace de verdure. Merci. J'en suis ressortit vivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel Anima
Architect Of The Sin
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 27
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Points d'XP:
2825/3099  (2825/3099)
Points de vie:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Seule avec le sable   Mar 27 Déc - 17:10

HRP:


Modus Operandi: Voici donc la distribution des xp. Les points sont attribué pour chacun des postes de manière individuel et un bonus ''d'équipe'' est rajouté pour récompenser les liens entres les personnages (vos réactions vis à vis de l'autre et vos interactions).

Chibicott: 25 + 20 + 30 + 20 + 25 + 20 = 140 + Bonus: 30 / Total: 170 pts xp.

Note: Bien que tes posts soient courts on y dénote bien un contenue soutenue. J'ai bien aimé le fait que tu es suivit l'histoire du forum en parlant de l'Ouroboros et de son effet. Cependant j'aurais aimé que tu lises un peut plus la description du lieu. Le désert n'étant pas un désert de sable, mais bien un désert de cendre.

Kamina: 25 + 25 + 30 + 25 + 20 = 125 + Bonus: 30 / Total: 155 pts xp.

Note: Rien à redire comme d'habitude, continue ton bon travail! L'évolution de ton personnage est très bien suivie. Maiiiiis! N'oublie pas de lire les descriptions de lieux toi aussi.

Note: Ton style d'écriture est toujours agréable à lire et facile à suivre. Cependant fait attention aux nombres de lignes! ^^

----

Note générale: L'enchainement générale des posts étaient intéressant et bien structuré. Vous avez tout les deux une bonne compréhension de texte et réagissez aux actions l'un de l'autre.

Vous devrez postez suite à mon topic pour me dire que vous avez ajouté vos points. Vous aurez une semaine pour le faire sans quoi j'enverrais le sujet aux archives sans aucun second avis.

Sur ce Bon jeu!

_________________
/l、
(゚、 。 7
 l、 ~ヽ
 じしf_,)ノ


Rien ne se perd, rien ne se crée. tout se transforme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamina
The Creator's Hand
avatar

Masculin Nombre de messages : 300
Age : 22
Date d'inscription : 28/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 6
Points d'XP:
1001/1299  (1001/1299)
Points de vie:
275/275  (275/275)

MessageSujet: Re: Seule avec le sable   Mar 3 Jan - 17:46

En ce qui me concerne c'est fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seule avec le sable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seule avec le sable
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seule sur le sable, les yeux dans l'eau. Le rêve était trop beau. [libre !]
» seule avec sa petite enfin c'est ce qu'elle pense(elijah)
» juno (+) je me retrouve, en fermant ma paupière, seule avec toi.
» Dans ma tête [Seule avec mes souvenirs]
» Oserez-vous avoir un lien avec du vent et du sable?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaedes :: Les Décombres :: Le Désert-
Sauter vers: