Forum rpg
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bloody memories... (PV Eleza)

Aller en bas 
AuteurMessage
Yanto Kavalskee
Absolument Rien
avatar

Masculin Nombre de messages : 78
Age : 24
Date d'inscription : 27/06/2010

Feuille de personnage
Niveau: 3
Points d'XP:
595/600  (595/600)
Points de vie:
185/185  (185/185)

MessageSujet: Bloody memories... (PV Eleza)   Lun 23 Jan - 23:10

HRP : Bon, c'est plutôt sombre, et etc., mais c'est tout ce qui me venait en tête. ^^''

Les bars... Lieux autrefois utilisés pour la débauche, et la beuverie. Maintenant, alors que Yanto contemplais à travers les verres de son masque à gaz, le lieu où son père avait autrefois été retrouvé mort, ressemblait d'avantage à une ruine, dans la pâle lune qu'avait à offrir cette douce nuit. L'air ambiant, un peu froid, était parfait pour Yanto, qui portait en permanence son manteau. Il n'avait donc pas chaud, ni froid. Les nuages masquait de temps à autre le ciel, déchirant la couleur bleu foncée par de longues lignes pâles, dans le ciel. C'était... une nuit plus douce que la plupart de ceux qu'avait vécu Yanto jusqu'à aujourd'hui.

Justement, le monstre se demandait quoi faire de cette soirée. La faim le tenaillait beaucoup moins qu'à l'habitude. On aurait dit que la nostalgie avait emplie son coeur. Il regardait, presque sans émotion, le lieu où son père avait été assassiné, et où sa mère avait été mettre fin à ses jours. Le simple fait de regarder ce bar remplissait la tête du jeune homme de souvenir macabre, dont il se fichait royalement, à présent. Il avait bien sûr été présent lors de l'assassinat de son père, et lorsque sa mère, debout sur une table, la corde au cou, s'était jeté en bas de cette même table, lui promettant qu'elle l'aimait, et qu'elle l'aimerait toujours. Jamais rien ne pourra détruire cet amour, avait-elle dit. C'était des paroles bien lourde de sens pour le jeune Yanto de l'époque.

Le monstre se décida finalement à entrer dans ce bar, cherchant n'importe quoi, quelque chose pour survivre. Il passa donc la porte, la même qui avait laissé passé le corps ensanglanté de son père, autrefois. Et une fois à l'intérieur, il remarqua qu'une ampoule fonctionnait toujours. Une seule. Elle pendait mollement au bout de son fil, comme si elle n'attendait qu'un simple petit poids pour s'éteindre, et ne devenir que poussière. Yanto passa son chemin, remarquant qu'un bout de la corde de sa mère était encore accrochée à une barre du plafond. En remarquant cela, le monstre se dirigea vers le comptoir, et retira son masque, avant de se mettre derrière en sautant par dessus, fouillant dans les armoires. À travers les quelques bouteilles d'alcool qui trainait, Yanto mit la main sur un cadre. Intrigué, le jeune homme le tira vers lui pour le regarder. Cette fois, ce fut un souvenir de trop. C'était la photo que sa mère gardait ici, dans son lieu de travail. C'était une photo qui avait toujours plus à Yanto. Aujourd'hui, elle n'était plus bonne qu'à jetée. Cette photo n'était qu'un portrait complètement décoloré de lui-même et de sa soeur, Sarah. Une larme glissa le long de la joue droite de Yanto, qui soupira. Cela faisait un bon moment qu'il ne l'avait pas vu... Elle devait avoir douze ans, maintenant... Si toutefois elle était toujours en vie. Dans un excès de colère face à la pensée qu'elle était peut-être morte, Yanto se releva et, en criant sa rage, lança le cadre sur un mur, défonçant ce dernier, et réduisant le cadre en miette. Le monstre recula jusqu'au mur, avant de se laisser glisser. Il frotta fermement son front avec sa main, avant de passer sa main dans ses cheveux. Il en avait marre de sa condition. Il en avait marre d'être un monstre. De nombreuses fois, Yanto avait souhaité rejoindre la tour, sans que cela ne soit possible, vu ce qu'il était.

Yanto resta accroupi jusqu'à ce qu'il entende des pas, non loin. Quelqu'un l'avait-il entendu? Prière que ce ne soit pas un militaire. Au cas où, le monstre dégaina son pistolet, visant la porte, mais gardant les fenêtres bien en vue, accoudé sur le comptoir.

"Qui est là? j'ai pas envie de passer la nuit à viser des hallucinations."

Le jeune homme se rappelait trop bien la dernière fois qu'il était entré dans une maison, pour inhaler du gaz... un moment perturbant de son histoire...

_________________

Je n'y prend pas plaisir, mais ce n'est pas comme si j'avais le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bloody memories... (PV Eleza)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaedes :: Les Décombres :: Les Bars-
Sauter vers: