Forum rpg
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une maison hors de l'ordinaire... [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Akihiro Ikeda

avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'XP:
0/199  (0/199)
Points de vie:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Une maison hors de l'ordinaire... [Libre]   Lun 23 Jan - 5:07

Devant moi se dressait une espèce de maison gigantesque à l'aire décripie directement sorti d'un film d'horreur, surnommer "Maison Sans Fin". Selon plusieurs rumeurs des individus restants à la surface, cette maison serait probablement l'endroit le plus dur à s'en sortir tout en conservant son esprit. Quoi de mieu pour s'entraîner mentalement qu'un endroit réputé pour être impossible ou presque à s'en sortir. Les rumeurs raconte qu'il y aurait même des escaliers inverser ainsi que des couloirs qui ne cessent de se ralonger, effectivement, ce serait très dur de s'y retrouver, mais pas impossible.

Sourir en coin, je ne pouvais rester calme tellement j'étais enthousiasme à l'idée d'explorer un nouvel environnement totalement inconnu, et surtout, réputer pour être sans fin ou infranchissable, dans les deux cas, je prouverais le contraire. Ce n'est pa pour la gloire ou encore pour l'argent que je me fixe de tel objectif, mais plutôt comme un entraînement, un défi personnel que je me lance ici et là, pour tester les limite du corps et de l'esprit pour ainsi les dépasser et toujours en ressortir plus fort.

C'est ainsi que j'ouvri la porte, porte qui grinça d'un bruit assourdissant tout le long du mouvement. L'endroit était lugubre certes, mais à première vu tous semblait normal, enfin, c'était probablement voulu ainsi, pour attirer les simple d'esprit plus aisemment, même que la porte d'entrée allait probablement disparaître derrière moi et c'est ainsi que le "piège" se refemerais. Bien cela ne me stoppa pas le moins du mondre, je fis tout de même éruption dans cette énorme maison, sombre, lugubre et décripie. Comme anticipé auparavant, la porte se referma derrière moi et disparue; c'est maintenant que le vrai défi commence pensais-je, alors que la pièce devenait de plus en plus grande en révélant plusieurs chemins possible ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélodie
Coeur De Glace
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 24
Date d'inscription : 22/01/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'XP:
0/0  (0/0)
Points de vie:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Une maison hors de l'ordinaire... [Libre]   Lun 23 Jan - 18:42

J’avais continuée de marcher durant des jours pour finir par atterrir ici, une maison, il semble avoir personne à l’intérieur et si c’était le cas ? Allais-je faire comme la dernière fois dans le congélateur ? Je soupirai et entra doucement, j’avais beaucoup de difficulté à l’ouvrir je n’avais plus du tout de force et j’avais terriblement faim…Eidolem semblait être toujours affamée…Une fois à l’intérieur, les choses semblait presque vivante, j’avais l’impression que peux importe ou je regardais ailleurs on avait un œil sur moi. Je fis qu’un seul pas en avant, que déjà les ennuies avait déjà commencée, la porte disparus derrière moi…Je me retournai caressant le mur complètement vide.

- Quesque je vais faire…

- Dure très dure Mélodie.

- AH MES LA FERME TOII !

Je me retournai pour aller vers les escaliers, pourquoi ne pas explorer les lieux, de toute façon je ne pouvais pas vraiment aller très loin. Plus que je montais les marches plus que je restais sur place…J’arrêtai de les monter…Comment ce ?...Je ne comprenais pas du tout la situation dans laquelle je me trouvais. Je fermai les yeux et essaya de recommencer. Succès, je compris que ce n’était qu’une simple illusion, une fois à l’étage je remarquai une porte, des reflets mystérieux en sortais…C’était si jolie, la maison m’avait déjà ensorcelée…Une victime de plus, mais cela je ne le savais pas, je venais d’arriver de je ne sais ou pour arriver à un autre je ne sais ou…Plus je m’approchai plus je sentais mon cœur battre dans ma poitrine. J’arrivai enfin a la porte en question, des miroirs des centaines de miroir…Avant que je ne puisse faire quelques choses j’y étais déjà, elle me regardait sans cesse…Me regardais…Je me retournai en pleurant je ne voulais pas être avec elle…Elle était complètement folle Eidolem ! Plus je frappais plus je sentais le bois de la porte devenir de plus en plus dure sous mes mains…Devais-je vaincre ma peur ? NON JAMAIS !! Je continuais à frapper de toute mes forces puis la porte fini par s’ouvrir, je tombai sur le sol, épuisée, je fini par m’endormir.

Cela faisais plusieurs jours que j’étais coincé ici, il y avait que des pièges dans tout les pièces et cette ombre que me suivait depuis un moment commençait à me rendre folle…Puis j’entendis ce petit bruit de liberté…Le clic de la porte, je me précipitai dans les barreaux de l’escalier et je l’observais…Il semblait être sains d’esprit, mais alors pourquoi il venait ici ? Peut-être qu’il voulait mourir.

- Saute lui à la gorge Mélodie…

- N-non…

- OUI TU Y VAS !


Je m’agrippai les cheveux pour me tirer jusqu’à l’escalier, puis j’attrapai les barreaux de l’escalier je ne voulais pas y aller, je ne voulais pas le voir…JE NE VOULAIS PAS Y ALLER !! LAISSE MOI TRANQUIL…Je perdis le pied je tombai face première dans les marches pour finir ma course en bas de celle-ci, je me mis à quatre pattes pour aller rejoindre cet homme…Il sentait étrange…Puis je me redressai doucement, mon corps craquais sous le fait que je me redressais, la glace à l’intérieur de moi était très fragile. Puis je le fixai de mes yeux vides, je fis quelques pas, pour attraper son visage avec mes mains que le regarder de très près puis je reculai.

- Eidolem non je ne peux pas !

- Si tu le peux !

- Pardonner moi monsieur elle est méchante…Je me nomme Mélodie…

- Pourquoi parles-tu à notre dîner sale idiote !! Dis-je en me frappant au visage.

- Ne faite pas attention à elle…Elle est de mauvaises humeurs depuis qu’elle est ici…

Je restai la à essayer d’être normal, pourtant je l’étais normal non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regan Chepahs

avatar

Masculin Nombre de messages : 253
Age : 28
Date d'inscription : 14/12/2010

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'XP:
317/399  (317/399)
Points de vie:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Une maison hors de l'ordinaire... [Libre]   Lun 23 Jan - 21:11

Déjà si longtemps que Regan se vautrait dans les recoins le plus noir à observer cette étrange personne qui était arrivé dans le ventre de la bête ou il était. Ces organes internes étaient si dure mais son organisme devait constamment changer puisque le mutavolte ne trouvait jamais son chemin deux fois de la même façon. Mais il n’était pas encore en danger dans cette chose et il s’y sentait à son aise. Puis au bout de quelque temps il n’était plus le seul à roder ainsi autre que les vermines rampantes, une humanoïde était entré et il avait pris un malin plaisir à l’observer de peut loin, toujours camoufler avec son corps qui changeait les composantes de ces cellule de surfasse pour se confondre dans le décor.

Elle avait de longue branche mollassonne sur son crane tous comme son doudou avait, même peut être plus long Regan ne savait plus, il ne retrouvait plus le doudou depuis qu’il était entré dans cette étrange créature. Mais les branche qu’elle portait était blanche et semblait plus douce a l’œil que les cheveux du crane a moitié décomposer que Regan cherchait avant d’avoir un semblant de compagnie. Mais l’enveloppe externe de cette créature n’était pas comme celle de doudou ou celle de Roméo avant que Regan le perde de vue; elle était bleutée. Plus bleu que celle de Regan même qui était grise bleuté. Elle était donc peut-être comme lui, elle était peut-être ‘’mère’’. A cette seul idée folle, Regan lâchait de petit ricanement étrange et presque sadique, non pas par un désire de sang mais simplement par son esprit tordue et un brin maniaque. A l’occasion ces bruit était probablement trop fort puisqu’a plusieurs moment ils furent presque suffisent pour trahir sa présence.

Par moment le Chepahs eu envie de ce montré pour la voir de près, mais avait en même temps peur de la terroriser, les oiseaux n’aimait pas lorsqu’il jouait ainsi avec euh a l’extérieure. Mais il se rendit vite compte de point commun entre lui et elle; elle semblait ce parler a elle-même.


-Alors elle serait probablement ‘’mère’’… tous comme le Regan elle n’est pas comme les autres marchant… ou comme les dormeurs… est ce qu’elle est comme le Chepahs… mais non, il n’a toujours pas changé de couche… alors sommes nous autre chose que le Regan… mais peut-être que le Regan n’est pas cela… ou est-ce moi qui ne suis pas moi mais qui est moi? Alors que la bête qui nous avale ne nous mange pas… vous êtes peut-être la bête en son cœur comme cette chose que Romeo avait avec lui comme compagnon… qui sait…

Les paroles du mutavolte n’étaient que sombre murmure incohérent. Au loin elle devait simplement entendre des bruis tourmentent sans aucun sens. Au bout d’une période de temps qu’était quelque jour une autre personne entra dans la bouche de la bête pour se trouver prise dans son ventre étrange. La bouche se referma aussitôt que l’étranger entra à l’intérieure. C’est a se moment que son amie se rua étrangement vers l’escalier en tirant ces racine mole. Elle semblait vouloir sauter sur l’autre humanoïde en même temps que de s’éloigner de lui. Regan se tien percher quelque par, regardent la scène avec ces grand yeux qui tournait au rouge écarlate, couleur lui permettent de voir mieux dans le peut de lumière, son corps s’ayant adapté a son environnement étrange des derniers jours. Il entendit les mots de son ‘’amie’’ et sortie de sa cachette pour se diriger plus prés sans perdre son camouflage. Il n’était pas indétectable lorsqu’il boguait trop vite et était regarder directement, mais simplement très bien dissimuler.

-Est-ce père?... serais-ce enfin père qui vient le chercher et qui la retrouver. Alors moi qui ne suis pas moi mais qui est moi… serais donc mère… alors mère et père seraient réunie… Regan aurons enfin ce qu’il désire au plus creux de son creux… père pourra enfin voir se que le Chepahs a fait pour lui… pour le rendre fier et heureux… mais… si nous ne somme pas père… ou que nous ne somme pas mère… et si j’étais père mais que tu n’étais pas mère… ou l’inverse de l’opposé… si tous ceci n’était que Regan encore… non… Le Regan n’est pas seul… pas encore… doudou… non le Chepahs n’est pas seul… vous n’êtes plus seul… car je suis la avec lui… et je suis aussi arrivé là-bas…

Regan continuait de se parler a voix base pour se réconforter et il fit nerveusement sortir une lame de son avant bras lorsque la dame de glace parla de l’autre comme étant don diner. Alors elle n’était pas mère, mais bien la créature qui l’avait engloutie et qui ne voulait pas le dévoré. Mais pourquoi manger lui plutôt que Regan. Figer sans savoir quoi d’autre faire ou dire, le mutavolte resta simplement dans le décor noir, tapie dans l’ombre non loin, sa lame de phase sortent en partie de sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihiro Ikeda

avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'XP:
0/199  (0/199)
Points de vie:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Une maison hors de l'ordinaire... [Libre]   Mer 25 Jan - 2:46

Première chose à faire en entrant dans un endroit inconnu, c'est d'analyser chaque petit détails de celui-ci, car connaître son environnement est un avantage non négligeable lors de situation dangereuse, c'est connu. Il faut toujours savoir utiliser son environnement à bon escient. Donc en toute connaissance de cause, je scrutais les moindres recoins à la recherche de quelque chose qui pourrait attirer l'œil sans réellement trouver quoique ce soit qui pourrait s'avérer utile ou avantageux. Il fallait aussi voir les chemins possibles pour s'échapper, il y avait une porte de chaque côté de la pièce ainsi que des marches menant à d'autres portes au second étage. Donc je décidai de me diriger vers la porte de gauche puisque je me devais de commencer quelque part.

Alors que j'allais commencer à me déplacer, j'entendis des bruits étranges venant du second, comme si quelqu'un parlait. Au début ce n'était que des murmures incompréhensibles qui se transformèrent en cris : "... Tu y vas !". En regardant en haut des escaliers, je pu apercevoir une silhouette qui se tirais les cheveux pour descendre les escaliers tout en ne voulant pas en se tenant par les barreaux, celle-ci perdit l'équilibre et tomba dans l'escalier, face première, où je pu remarquer que c'était une fille, elle se mis ensuite à quatre pattes et commença à avancer vers moi, "c'est probablement une personne qui était perdu ici, seule, depuis plusieurs jours et qui cherchait désespérément un moyen d'en sortir" pensais-je.

Elle se releva tranquillement, alors qu'un son de glace craquant semblait provenir d'elle, je pus alors voir son visage, couvert de larmes étrangement gelées, elle me fixa pendant un cours instant d'un regard très peu sain, elle se recula ensuite et se mit à parler :

- Eidolem non je ne peux pas !

À qui pouvait-elle bien parler ? Il n'y avait pourtant qu'elle et moi, elle devait surement être devenue folle à force d'être resté ici. Elle continua dans son délire :

- Si tu le peux !

Ne pas faire quoi ? Cela devenait de plus en plus intriguant, j'attendais impatiemment la suite :

- Pardonner moi monsieur elle est méchante…Je me nomme Mélodie…

Mélodie qui parlait à quelqu’un nommé Eidolem. Elle continua :

- Pourquoi parles-tu à notre dîner sale idiote !!

Être son dîner ? Cela venait de me donner la preuve qu’elle n’était plus totalement humaine elle aussi. Mon excitement ne fit que grandir, j’avais trouvé quelqu’un pour passer le temps alors que je tenterais de trouver la sortie de cette maison :

- Ne faites pas attention à elle…Elle est de mauvaises humeurs depuis qu’elle est ici…

Donc cette jeune femme avait visiblement un problème psychologique très grave, probablement dû à un traumatisme ou autre, mais là n’était pas la question, je n’étais pas là pour avoir une discussion sur tout et rien, et ça, je devais lui faire comprendre :

- Ma chère, vous avez visiblement un problème, de plus, être votre repas est hors de question, je suis venu ici pour apprivoiser cette maison et en faire ma demeure ! Et vous êtes en travers de mon chemin et je vous prierais de bien vouloir vous écarter sans quoi je serai forcé de le faire moi-même, cependant, si vous avez l’intention de me suivre lors de cet expérience je ne vous en empêcherai pas. Dis-je en la regardant de haut.

J’attendais maintenant de voir ça réaction sans broncher, étant préparé à toute réaction qui pourrait s’avérer le moindrement hostile.


Dernière édition par Akihiro Ikeda le Jeu 26 Jan - 4:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélodie
Coeur De Glace
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 24
Date d'inscription : 22/01/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'XP:
0/0  (0/0)
Points de vie:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Une maison hors de l'ordinaire... [Libre]   Mer 25 Jan - 14:50

Je regardai l’homme qui me faisait face et je n’aimais pas du tout la manière qui posais les yeux sur moi, il semblait tellement ne pas se soucier de la personne que j’étais…Peut-être avait-il remarqué que je n’étais pas comme lui…Quelqu’un de normal ? Je reculai de quelques pas, en le regardant toujours, s’il voulait vraiment partir il n’avait qu’à y aller.Problème mental ? Je n’ais aucun problème…Enfin je crois…NOON TU N’AS PAS DE PROBLÈME MÉÉÉLODIE…Non…Non…Je commençai à me caresser les mains tout en le regardant, Eidolem voulais venir, non elle ne devait pas, elle devait rester tranquille. Puis je m’avançai vers lui avec un sourire macabre.

- Écouter cherrr ami, entre vous et moi la celle qui à un problème est Mélodie…C’est elle qui me hante…Me hante…Hiii…Hihihi…

- NON !! C’est toi !!

- AHH LA FERMEEE FERRRMEE !!!


Je fermai les yeux et me jeta à ces pieds, caressant doucement ses chaussures, elles c'étaient si doucement…Puis je levai mon regard vers lui, peut-être qu’il allait m’aider si je me comportait ainsi, surement, c’était le seul moyen…Pour ne pas être avec elle…Surtout pas, depuis que j’étais prisonnière d’ici Eidolem semblait avoir de plus en plus faim et nous avions rencontrer personne…Et me manger non…Et la laisser seule…Non je ne peux pas, je ne pourrais jamais…Elle est toute ma vie…NOON ELLE NE L’EST PAS ELLE EST CRUEL ET TU TUERAS !! NON…Jamais elle est…Je…Ne…Ahhh…Je regardai l’homme plonger dans mes pensés il semblait totalement indifférant.

-Ne me laisser pas ici…Avec elle…

- Mélodie regarde le…Il se fou de toi comme tout les autres, parce qu’il te prenne pour une folle…

- MAIS JE NE SUIS PAS FOLLE !! NOOoonn…

Je continuais à caresser ses chaussures tout en poussant des petits rires, comme quand j’étais enfant, il me rappelait mon papa…Mon papa à moi juste à moi…Hihihi…J’aimerais tant le revoir…L’homme était peut-être mon père après tout, je n’avais aucun souvenir de lui, alors je devais me le créer…Oui me le créer, pour pouvoir le revoir…Et si il ne veut pas je le tuerais pour m’en fabriquer un autre voilà…Je m’agrippai maintenant à sa jambe la serrant contre moi.

- Je viens avec vous oui…Ouii…Oui…

- NOOOON !!

- OUII J’AI DIS !!!


Je restai un moment comme cela à l’attendre, espérant une réponse de sa pars…Espérant ne pas l’avoir effrayé…C’est dernier temps je me trouvais moi-même effrayant par moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regan Chepahs

avatar

Masculin Nombre de messages : 253
Age : 28
Date d'inscription : 14/12/2010

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'XP:
317/399  (317/399)
Points de vie:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Une maison hors de l'ordinaire... [Libre]   Mer 25 Jan - 20:04

L’homme devant nous n’était pas très polie dans ces dires d’en un sens. Il traitait ‘’mère’’ avec aussi peut de respect. Mais est-elle vraiment ‘’mère’’ ou quelque chose autre, un autre Regan ou une race qu’il ne connaît toujours pas. Puis elle semblait continuer d’avancer vers lui et s’agrippa à sa jambe. Pourquoi agissait-elle ainsi. Est-ce qu’elle aurait fait la même chose au Chepahs s’il n’avait pas eu peur de lui causer cela? Regan semblait triste dans son coin a tous regarder et se rendit compte que sa lame avait commencé à glisser de ses cavité creuse du bras. Est-ce qu’il devait écouter la griffe qui voulait sortir ce nourrir ou plutôt la cacher? Est-ce que la griffe leur ferait peur, puisqu’elle cause tellement de douleur quand le Regan l’utilise. Puis lorsqu’il entendit dire qu’elle ne voulait pas rester seule avec elle, le Regan sortie de son camouflage lentement. Il ne fit que retourner la chaire autour de son œil rouge injecté de follicule sanguin d’un vert étrange. Œil globuleux qui ne clignait jamais et observait tous.Sa tête devenait de plus en plus visible alors qu’il prit parole.

-Pourquoi? Pourquoi ne pas vouloir rester avec elle ? Mais tu ne comprends pas pourquoi je ne veux plus être près d’eux. Vous qui étiez resté dans le noir à regarder et entendre, sans jamais partir. Eux qui ont pourtant resté a leur coté tous ce temps… pourquoi vouloirs le rejeter? Le Regan n’est pas méchant ‘’mère’’… ‘’Sœur’’… ‘’Frère’’… Le Chepahs n’est pas méchant… elle veut seulement rester près de vous…

Regan continua d’émerger de son ombre lentement, comme s’il sortait littéralement du mur l’entourant, Il brandissait ces mains vers les deux autres comme s’il tentait de les attraper à distance, mais ne pouvait avancer puisque les cellules de son corps étaient restées coller aux parois l’entourant. Il tomba au sol tendis qu’il reprenait sa forme normal, la main tendue a quelque centimètre de Mélodie, il pouvait déjà sentir la fraicheur de sa chaire sans même lui toucher. Il sentait déjà la douceur d’une nouveau peau, d’un être si passionnent et intriguent que les cellules de Regan lui hurlait de l’explorer.

-Resté avec le Chepahs… Elle en a besoin… le Regan ne veux pas être loin de moi, tu ne survivras pas loin de toi, sans sa la griffe voudras boire et manger… et le doudou qui l’ont quitté sans qu’ils ne sachent ou nous sommes. Le doudou… Regan aime beaucoup le doudou… pourquoi il nous a laissez seul sans nous dire pourquoi. Regan Chepahs ne laissera pas elle partir comme doudou est parti.

Le mutavolte agrippa avec vitesse la cheville de Mélodie avec une vitesse, sa peau était si froide comparativement au autre personne qu’il avait croisé. Sa peau se ramollie au contacte avec un frissonnement d’apaisement. Si longtemps qu’il n’avait pas eu un peut de fraicheur même si se froid n’était pas assez pour le mutavolte sous sa forme morphique. Ces cellules avaient, avec un plaisir qui fit frissonner Regan, commencé à chercher pour collecter. L’emprise de Regan sur la jambe de la dame de glace n’était pas très forte pour ne pas risque de la blesser ou de l’effrayer. Il ne voulait simplement pas la laisser partir sans lui. Il rampait lentement vers les deux individus inconnus sans porter la moindre attention à l’homme debout. Son regard inquisiteur et écarlate était braquer sur Mélodie sans bouger, des yeux globuleux infiniment grand sans la moindre pupille… seulement un iris rouge énorme.

-Est-ce qu’elle peut rester avec vous… ‘’Mère’’… non, vous n’êtes pas mère, mère n’avait pas cette douceur et cette odeur… est ce qu’il est une sœur que nous ne connaissions pas? Ou un frère qu’elle n’a pas encore croiser? Et est ce que la jambe est aussi un Chepahs? Pourquoi avoir passé tous ce temps avec lui si ces pour dire que nous ne voulons pas rester seul avec elle? Je suis si cruelle de penser ainsi à mon propre moi…

Regan se mit a pleuré en disent ces mots, la gorge noué. Ces larmes n’était par contre que des cellules s’échappent de ces grand yeux, comme un filament sanguin verdâtre qui glissait sur sa joue pour se réabsorber dans sa peau, lui causent des sursaut et des problème a respirer tendis qu’il semblait perdre quelque chose sans que se soit le cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akihiro Ikeda

avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'XP:
0/199  (0/199)
Points de vie:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Une maison hors de l'ordinaire... [Libre]   Jeu 26 Jan - 4:49

Cette fille ne faisait que confirmer ce que je pensais, elle avait définitivement un problème, cependant le lui faire remarquer ne changerais probablement rien rendu à ce stade-ci. Elle se jeta à mes pieds et se mit à jouer avec mes souliers. Je la regardais faire, totalement indifférant à ce comportement incompréhensible. Il était décidemment impossible de la déchiffrer, quoi de plus divertissant que quelqu’un remplis de surprise. Elle allait forcement me suivre pour faire durer le plaisir. Elle alla même jusqu’à s’agripper à ma jambe, elle était décidemment folle de moi, j’en riais intérieurement. Ensuite, elle prononça les mots que j’attendais :

- Je viens avec vous oui…Oui…Oui…

C’est tout ce qu’il me fallait entendre. Par contre, pour pouvoir commencer à bouger, je devais faire en sorte qu’elle me lâche la jambe sans quoi elle serait encombrante, ne lui ai-je pas précisé qu’elle pouvait venir à condition de ne pas se mettre dans le chemin ? Enfin bref, après tout elle est complètement imprévisible. Alors que j’allais tenter de lui faire lâcher prise en usant d’un peu de force, une forme semi-humanoïde fis son apparition de l’un des murs de la pièce, comme s’il faisait partie intégrant du mur. Cette chose nous regardait avec d’énormes yeux globuleux ne possédant qu’un iris rouge dans le centre. Elle prononça ensuite quelque chose qui ne faisait pas grand sens en tendant les bras devant elle :

-Pourquoi? Pourquoi ne pas vouloir rester avec elle ? Mais tu ne comprends pas pourquoi je ne veux plus être près d’eux. Vous qui étiez resté dans le noir à regarder et entendre, sans jamais partir. Eux qui ont pourtant resté à leur coté tous ce temps… pourquoi vouloirs le rejeter? Le Regan n’est pas méchant ‘’mère’’… ‘’Sœur’’… ‘’Frère’’… Le Chepahs n’est pas méchant… elle veut seulement rester près de vous…

Cette chose ne faisait définitivement pas de sens, que pouvais bien être un Regan, ou encore un Chepahs ? Elle parlait de mère, de sœur et de frère, comment une chose pareille pourrait avoir une famille ? Rejeter qui ? Elle parlait surement de cette fille, elle devait l’observer depuis un moment déjà, mais dans quel but ? La chose trébucha alors qu’elle essayait d’avancer mais semblait toujours être attaché au mur. Elle tentait d’agripper Mélodie qui était toujours accroché à ma jambe, mais que voulait-elle ? Elle continua alors dans son délire :

-Resté avec le Chepahs… Elle en a besoin… le Regan ne veux pas être loin de moi, tu ne survivras pas loin de toi, sans sa la griffe voudras boire et manger… et le doudou qui l’ont quitté sans qu’ils ne sachent ou nous sommes. Le doudou… Regan aime beaucoup le doudou… pourquoi il nous a laissez seul sans nous dire pourquoi. Regan Chepahs ne laissera pas elle partir comme doudou est parti.

Maintenant elle se plaignait à propos d’un doudou ? Mais quel âge pouvait bien avoir cette chose à penser à un doudou dans de telles circonstances ? Elle reprenait de plus en plus une forme humaine, elle était définitivement étrange, ce n’était pas quelque chose qu’on pouvait apercevoir à tous les jours disons. Elle rampa encore un peu pour finalement réussir à atteindre la cheville du fardeau qui s’était agrippé à ma jambe tout en la fixant de ses énormes yeux et ce, sans aucuns clignement.Elle semblait totalement m’ignorer. Elle éclata alors en sanglot en prononçant :

-Est-ce qu’elle peut rester avec vous… ‘’Mère’’… non, vous n’êtes pas mère, mère n’avait pas cette douceur et cette odeur… est ce qu’il est une sœur que nous ne connaissions pas? Ou un frère qu’elle n’a pas encore croiser? Et est-ce que la jambe est aussi un Chepahs? Pourquoi avoir passé tous ce temps avec lui si c’est pour dire que nous ne voulons pas rester seul avec elle? Je suis si cruelle de penser ainsi à mon propre moi…

Alors il prenait cette fille pour quelqu’un de sa famille ? Ca ne serait pas étonnant avec un tel comportement, les deux avait visiblement un trouble de santé mentale, peut-être était-ce relié à cette maison, cela, je ne le saurais probablement jamais. Là n’était pas la question, je n’étais pas venu ici pour sympathiser avec les pauvres âmes qui pouvait bien s’être perdu ici, même s’il pouvait bien me procurer quelque peu de plaisir, je devais tout de même me concentrer sur mon réel objectif, soit trouver comment sortir aisément de cette maison soit disant impossible à se retrouver pour ainsi en faire ma demeure personnel, ce serait parfait pour en faire un repaire puisque personne ne réussirais à en sortir en vie alors que je pourrais entrer et sortir à ma guise. Je me devais d’écarter c’est deux énergumènes qui se trouvaient en travers de ma route :

- Il suffit ! Si vous souhaitez sortir d’ici un jour je vous conseillerais d’arrêter c’est actions plus qu’incompréhensible. Dis-je en décrochant la fille de ma jambe. Je ne suis pas venu ici sympathiser avec vous, simple d’esprit, qui vous êtes perdu dans une maison, mais je ne vous empêcherai pas de me suivre si vous souhaiter en sortir un jour, c’est vous qui voyez. Continuai-je en me dirigeant vers la porte de gauche comme j’avais prévu initialement. Pour ce qui est de cette chose qui vient de faire son entrée, elle semble bien t’avoir apprivoisé, mmhhh, Mélodie si je ne me trompe, à moins que ce ne soit Eidolem, qu’importe… cela n’a pas d’importance.

L’invitation était maintenant lancée de nouveau officiellement, et cette fois, ce serait la dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélodie
Coeur De Glace
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 24
Date d'inscription : 22/01/2012

Feuille de personnage
Niveau: 1
Points d'XP:
0/0  (0/0)
Points de vie:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Une maison hors de l'ordinaire... [Libre]   Dim 29 Jan - 22:06

Je regardais la chose devant moi, était-elle là depuis le début…Cette ombre qui me suivais, sans jamais partir, c’était peut-être lui. Je n’avais vue une chose aussi…Horrible non le mot n’était pas convenable dans cette situation farfelu, il sembla s’être attaché à moi, que voulait-il, peut-être me manger ou encore le manger lui, me dis-je en tournais mon regard vers l’homme, enfin, le «vrai » si je me pouvais de le dire ainsi. Puis je regardai Regan, du moins ce que je pus comprendre de sa manière de parler. Il semblait terriblement, seul, il m’en toucha, mais Eidolem me criait de le tuer, que ce n’était qu’une horreur parmi un monde de fou, jamais je n’aurais pus enlever la vie d’un être humain…En fait plus maintenant…Non…SIII TUE LE ET MANGE LUI LE CŒUR !! NON TU ENTENDS ESPÈCE DE FOLLE !!! C’est alors que je lui offrais un de mes plus beaux sourire…Macabre...Elle avait le dessus sur moi si facilement, j’adore…être soumise…Oui…être victime de sa propre personne…QUOI ?!? NOON ne lui fais pas cela il ne le mérite pas...Pas cette chose…

- Tu crois vraiment que je vais rentrer dans ton petit jeu et me manger ? HEIN t’es qu’un monstre, visqueux et surtout puant, ton visage me rappel les égouts dans lesquels j’ai pourrie durant une bonne journée !

- Ne l’écoute pas…Elle est méchante…Dis-je en lui caressant le visage.

- QUOI ?!? Tu ose avoir pitié de ce…Ce truc pas humain ? Mais tu me fais honte Mélodie !! Dis-je en essayant de le frapper au visage, mais avant même que ma main ne l’effleure de nouveau elle s’arrêta à quelques centimètres.

- Non…


Je me relevai doucement lui tendant la main pour l’aider à se relever, je ne voulais pas le laisser ici, il me faisait tellement de peine…Comme un animal abandonner…Je voulais l’aider voilà tout, pas pour autant devenir un proche pour lui, mais simplement lui permette de ne pas vivre la solitude, Vraiment Mélodie t’es qu’un sale pu-…LA FERME !!!!! IL A BESOIN D’AIDE…Oui aide…Oui oui…Je tourna mon visage vers l’autre homme toujours en ayant ma main devant moi pour simplement lui dire que j’allais vraiment venir cette fois-ci, ma tête tourna vers Regan toujours au sol…Pauvre créature…Je m’accroupie vers lui, pour lui dire quelque chose d’important.

- Écoute moi...Regan moi et cet homme allons t’aider à sortir d’ici d’accord ?

- Donc en gros si tu ne te bouge pas ton cul de pourriture bien tu crève ici ! CLAIR ?!? Et de toute façon que tu viennes ou vienne pas…TA PRÉSENCE N’EST PAS IMPORTANTE !!

- N’est pas peur…Regan…

Je restai la à le regarder avec un sourire aux lèvres, souvent je n’avais pas conscience de ce qu’Eidolem disais. Comme si elle prenait totalement le contrôle de mon corps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Regan Chepahs

avatar

Masculin Nombre de messages : 253
Age : 28
Date d'inscription : 14/12/2010

Feuille de personnage
Niveau: 2
Points d'XP:
317/399  (317/399)
Points de vie:
125/125  (125/125)

MessageSujet: Re: Une maison hors de l'ordinaire... [Libre]   Lun 30 Jan - 21:13

Le Chepahs ne comprenait en rien les dires Mélodie ou Eidolem a intervalle sans savoir qui était l’une ou l’autre. Il trouvait simplement étrange que la même créature porte le même nom mais inverser, elle devait donc avoir un lien indirecte avec le Regan Chepahs qui portait fièrement deux nom qui n’en forme qu’un. Mais jusqu'à se point, la conscience et la folie du mutavolte ne pouvait se rendre. Il était simplement plus confus. Elle était gentille avec lui puis méchante, pourquoi? Puis elle dit une phrase à Regan qui lui fit l’effet d’une dague en plein cœur, bien que le Chepahs n’arrive pas à comprendre la métaphore qu’il ne connait même pas.

-Non… elle n’est pas méchante, La Chepahs n’est pas méchante. Regan est bon, gentil… elle n’est pas méchante ou un monstre. Tu n’es pas quelque chose qui est comme eux qu’il est que je ne suis pas. Nous somme simplement le vous qui ne sera pas s’il n’est pas lui. Le Regan n’est pas l’un de ceux qui mange les autres nous, puisque Chepahs est le moi qui n’est pas moi mais qui sera moi. Le Regan n’est pas… humain?... qu’est ce qu’un humain qui n’est pas Regan? Pourquoi est ce que Je dis que nous sommes méchantes ?

Puis la main de Mélodie s’élança a toute vitesse vers le visage de Regan immobile, tendis que de ces grand yeux globuleux il ne fit que la regarder sans arrêt. Le mutavolte n’avait pas le moins du monde pensé qu’elle lui donnerait une giflé, pensent seulement qu’elle voulait caresser sa joue à nouveau. Lorsque Melodie se releva Regan fit la même chose qu’il venait de la voir faire avec Akihiro, il s’agrippa a sa jambe.

-Regan ne veut pas partir… sans le doudou… Le Chepahs doit garder le doudou ou bien trouver quelque chose pour chasser le grand monstre qui est toujours près d’eux. La bêtes à avaler le Chepahs mais elle n’a pas encore mangé. Le Regan n’a pas peur du monstre. Le Chepahs est heureux qu’il soit la… mais Tu ne veux pas être la sans les mutavoltes, si Regan n’est que le seul Regan… alors le Chepahs est mort ici…

Sur ces derniers mots il déposa sa paume sur sa tête et sa cage thoracique. Il prit énormément de temps a simplement se de greffer de la Jambe de Mélodie en tremblotent pour se relever, mais malgré tous sans la relâcher, la serrent contre lui de presque toute ces forces, de peur qu’elle ne parte sans lui après tous le temps qu’il avait passé à l’observer des ténèbres. Il Regarda simplement un moment Akihiro une fois qu’il était sur ces pieds.

-Moi qui est là-bas… vous voulez bien aller avec lui pour voir se qui est dans la bêtes qui a manger… Si nous voulons le suivre aussi Regan aussi veux. Mais nous devrions surveiller la langue qui parle, les mots sont aussi dangereux que la griffes qui lui sert a vivre. De par les mots que le Regan entend, la griffe pourrait s’agiter… il ne faudrait pas que la griffe s’agite.

Regan n’avait pas aimé les paroles et les dires que l’homme avait lancés avant son invitation à le joindre ou non pour l’exploration des lieux. Mais il ne pouvait la que tenter de faire comprendre a Akihiro qu’il n’est pas une bête donc on peut ce moquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une maison hors de l'ordinaire... [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une maison hors de l'ordinaire... [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au fond de la foret se cache une maison en pain d'epice... [LIBRE] [An 1, Fin de l'été]
» Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule
» Obama en chute libre ...
» Le ministre des Haitiens hors-Haiti visite la diaspora
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaedes :: Les Décombres :: La Maison Sans Fin-
Sauter vers: