Forum rpg
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alinor

Aller en bas 
AuteurMessage
Alinor Ker'Hyrä

avatar

Nombre de messages : 1
Age : 20
Date d'inscription : 17/02/2011

Feuille de personnage
Niveau:
Points d'XP:
0/0  (0/0)
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Alinor   Lun 21 Fév - 12:09

Prénom: Alinor

Nom: Ker'Hyrä

Âge: environ 19 ans

Sexe: Fille

Orientation Sexuelle: Hétérosexuelle

Race: Mi- humanoïde/Mi- faucon

Plus grande peur: De ne plus pouvoir voler. Bizarre, me direz-vous. Mais quoi de plus normal, pour un oiseau, c’est devenu ma raison d’être, l’essence même de ma vie. J'ai entendu dire que chez les humanoïdes, ils brulaient les ailes des « monstres » mi-oiseaux qu'ils capturaient. C'est de la que me vient ma peur du feu.

Faiblesse Personnelle: Je perd mes moyens dès que je vois quelque chose brûler. Autant vous dire que le simple fait de voir une cheminée me tétanise… Je n’ose même pas imaginer ce qui se passerait si je devais me battre contre quelqu’un utilisant le feu.

Chose la plus précieuse à vos yeux: Le pendentif de mon frère, seule chose qui me rattache à ma vie humaine.

Armes: Umbra, Wind, Fulgur, Lunae et Ice quelques aiguilles à lancer.

Description Des Armes :

Umbra, Ardens, Luna, Glacies et Fulgur : Mes cinq dagues. Pour moi, c'est comme si elles étaient vivantes.

Ardens et Glacies sont longues d'environ vingt-cinq centimètres, et à double tranchant. Les reflets de l'une sont rouge orangé, tandis que ceux de la lame de l'autre sont bleutés. Un cristal décore le bout de leur manche. Celui, rouge sang, d'Ardens émet, au bout d'un certain temps, une forte chaleur qui se transmet à l'arme entière, brûlant aussi bien ceux qu'elle frappe que la main de son utilisatrice. Le cristal de Glacies a l'effet contraire : Il refroidit la dague jusqu'a la recouvrir d'une fine pellicule de givre, pour terminer en véritable lame de glace. Ces deux armes sont donc complètement opposées, quoique d'apparence semblable.

Umbra et Luna : Dague recourbée, mesurant plus ou moins vingt centimètres, Umbra possède une lame noire comme la nuit, ne renvoyant aucun reflet, même en pleine lumière. Sa "jumelle", Luna, est elle blache argenté, et semble produire sa propre lumière. Tranchantes comme des rasoirs, ces deux dagues d'assasin sont si aiguisées qu'un humanoïde normal ne pourrait en discerner le fil à l'oeil nu.

Fulgur : Longue de trente-cinq centimètres, sa lame est d'un doré léger, et légèrement dentelée sur son tranchant. Quand elle tranche quelque chose, ces petites dents déchirent les muscles et aggravent la blessure en la rendant plus dure à soigner et plus douloureuse. Un éclair d'or décore sa lame de la garde jusqu'au au bout de la lame. Elle est lourde est difficile à manier, et je ne l'utilise que si j'en ai vraiment besoin.

Je possède également envoron une soixantaine de petites « aiguilles » de dix centimètres, avec un bout en forme de harpon etl'autre, très fragile, légèrement plus épais mais non moins tranchant. Ce sont des armes de lancer faites pour entrer dans la chair et y rester. Je les utilise pour attaquer en vol, hors d'atteite de l'ennemi.

Caractéristiques : De par ma race, je suis très rapide et je peux voler. Ajoutons à cela le fait que je puisse voir dans le noir, mon ouïe, ma vue impeccable et ma bonne capacité de régénération.

Descriptions final du total des caractéristiques :
Rapidité : Le faucon compte parmi les plus rapides animaux du monde, c’est donc tout naturellement que j’ai hérité de cette vélocité. Je peux donc courir en moyenne deux fois plus vite que des humanoïdes normaux, et en vol, je fais des pointes un peu en dessous de quatre-vingt km/h.

Vol : Je suis a moitié oiseau. Voila bien un avantage au fait que j'ai attrapé ce fichu virus : Je peux désormais voler. Le rêve de beaucoup est concentré dans mon dos, en ces deux membres de plumes marron clair. Cela a bien des avantages: Je peux me servir de cette capacité pour me déplacer plus rapidement, transporter des objets plus lourds sur de plus longues distances, voire même un enfant.

Vue : Je n’ai absolument aucun problème de ce côté-là ; ma vue est extrêmement perçante et j’arrive à distinguer des détails qui échapperaient à n’importe qui d’autre. En outre, j’ai le privilège d’arriver à voir dans l’obscurité, du moment qu’il y ait ne serait-ce qu’une infime source de lumière
.
Régénération : Je guéris plus vite que la moyenne. Une blessure sans gravité, met environ deux fois moins de temps à cicatriser et à disparaître chez moi que chez quelqu’un de normal ; pour les blessures plus graves, cela cicatrisera plus rapidement, mais mettra à peine moins de temps à guérir que pour un humanoïde. Je récupère également mon énergie en moins de temps qu’il n’est normalement nécessaire.

Ouïe : J’entends des bruits quasiment inaudibles à l’oreille humaine. Si c’est un atout me permettant de me rendre compte d’un éventuel danger, cela constitue également un de mes points faibles, du fait que je suis sensible aux ultrasons.

Description Psychologique : Bizarrement, je ne corresponds pas vraiment, psychologiquement parlant, à la plupart des « monstres ». J’ai le même caractère qu’avant d’être infectée par le virus, avec, certes, un léger penchant pour la violence que je n’ai aucun mal à contrôler. Je suppose que c’est à cause de ce collier que m’a offert mon frère…
Je suis d’un naturel plutôt calme, mais surtout… timide. Très timide. J’ai du mal à aller vers les gens, à exprimer mes sentiments. Souvent, je rumine ma colère ou ma tristesse sans rien en laisser paraître. Autre principal trait de mon caractère : Je suis rancunière à l’extrême. Contradictoire : j’ai quelque chose contre quelqu’un mais je n’ose pas m’exprimer et le lui dire. Résultat : Je me renferme sur moi-même en faisant tourner le tout dans ma tête.
On me dit souvent que j’ai trop la tête dans les nuages, ce à quoi j’aimerais répondre : logique, pour un oiseau, non ? Mon étourderie me cause pourtant bien des soucis : Il suffit que je relâche mon attention deux minutes pour que mes ailes se redéploient complètement. Peu pratique, quand on tente de passer inaperçue dans la cité des humanoïdes…


Description Physique : Si on me regarde, on remarque tout de suite quelque chose d’inhabituel : la couleur de mes cheveux. Ils sont d’un gris-blanc indéfinissable, et c’est pourtant ma couleur naturelle. Leur longueur vient du fait que je ne me les suis jamais coupés depuis l’âge de cinq ans. Pour évites qu’elle me gêne, le gros de ma chevelure est attachée en queue de cheval, tandis que le reste flotte au vent. Mes yeux, plutôt grands et légèrement en amande, sont eux d’un marron si foncé qu’on ne distingue quasiment pas la différence avec le noir de la pupille. J’ai le teint légèrement hâlé par la vie au grand air. Ma taille n’est pas exceptionnelle, je suis dans la moyenne, un peu moins d’un mètre soixante-dix.
Mes habits sont, pour la plupart, sans manches et je n’ai presque aucune robe ni jupe. Je privilégie les teints marron clair, s’accordant bien avec la couleur de mes plumes. Le maquillage ? Non merci. Pour les bijoux, j’ai quelques bracelets et bijoux de cheveux, tous en or pur. Mais pour moi, le seul qui ait de la valeur, c’est le collier serti d’une pierre sans couleur que je porte constamment autour du cou. C’est l’objet auquel je tiens le plus.
Bien évidemment, il y a autre chose que l’on pourrait qualifier « d’anormal » chez moi : Les deux grandes ailes marron clair dans mon dos. Pour les cacher, je me sers d’une grande cape qui recouvre entièrement mon dos, quand je tente une excursion dans la cité humaine. Les replier totalement contre ma peau me demande quand même de grands efforts de concentration et ce genre de vêtement attire les regards, donc je ne fais pas cela tous les jours.

Une sacoche portée en bandouillère contient mes aiguilles et des objets divers, ramassés un peu de partout.

Ardens et Glacies sont accrochées à ma ceinture de cuir, chacune dans son fourreau. Luna et Umbra sont, elles, cachées dans une poche de mes bottes, cousue par mes soins. Cela les rend difficiles d'accès mais il vaut mieux avoir des atouts en réserve. Ma dernière dague, Fulgur, est accrochée dans mon dos, juste en dessous de mes ailes.

Histoire : En cours d'écriture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Alinor
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaedes :: Hors RP :: Archives-
Sauter vers: